Les atouts du cadre naturel

201412.29
Off
0
Sortir du cadre habituel

L’univers du jardin permet d’exprimer plus facilement ses émotions et aide les personnes à se lier plus facilement aux autres. La séance dans un environnement végétal permet de prendre de la distance, du recul, de dépassionner les échanges. Les bienfaits de la nature vont agir sur le plan émotionnel. L’objectif est d’instaurer de nouveaux échanges et de retrouver le dialogue en créant l’étonnement, en capitalisant sur les effets bénéfiques de la nature. (Etude de Mitchell Hewston « Pratique d’hortithérapie » (1994) Les effets positifs de la nature sur le corps et le mental ont été démontrées par de nombreuses études scientifiques, en particulier celles de l’université de Washington que moins de 5 mn au contact de la nature, permet de réduire le rythme cardiaque et la tension artérielle tout en relâchant les tensions musculaires. Ce qui favorise la communication, stimule la créativité et les capacités cognitives

Stimuler l’action par la multi-sensorialité

Le jardin stimule car les sens activent les neurones miroir qui permettent de nous mettre en mouvement. Le jardin offre la possibilité d’exploiter tous les sens, il permet de relier toutes les impressions sensorielles pour y trouver du sens.

Faciliter l’expression par la métaphore

L’utilisation de la pensée métaphorique est très ancienne. Freud explora cette technique puis l’abandonna et Jung en fit un point central de son approche thérapeutique.
Le langage métaphorique permet de concevoir et d’exprimer une chose dans les termes imagés d’une autre. L’art de la métaphore réside dans la faculté de percevoir des ressemblances et d’établir des liens entre ces deux choses a priori différentes. Ainsi, la métaphore stimule l’imaginaire, elle aide à « dire », met à distance le vécu émotionnel, facilite la prise de recul et la co-construction du changement.

Imprimer

La méthode métaNATURE fait l’objet d’une formation universitaire certifiante destinée aux professionnels de l’accompagnement, développée en partenariat avec l’université de Cergy-Pontoise, le professeur Alain Calender, spécialiste en génétique au CHU de Lyon et le psychiatre François Balta.
Le processus d’accompagnement  : Cette méthode s’utilise aussi bien en médiation curative que préventive. Elle comporte 4 étapes se déroulant à la fois en salle et  » hors les murs » , dans un jardin .

.