Les 5 étapes de la méthode DCOD

201412.16
Off
0

 

1. La co-définition ou état des lieux de la situation présente

Les participants sont invités à décrire, en sous-groupes, la situation qu’ils vivent. Le médiateur recueille les objectifs, les attentes, les insatisfactions, et les dysfonctionnements perçus par chacun au cours des échanges ou en en utilisant des outils créatifs, afin de libérer la parole.  

2. La co-analyse des dysfonctionnements identifiés

L’animateur favorise les échanges en incitant le groupe à explorer les racines du conflit : absence de communication et de fluidité de l’information dans l’équipe et entre les services, manque de visibilité sur la stratégie, problèmes d’organisation au quotidien, etc.

3. La co-construction de la situation désirée ou recherche de solutions

Les participants sont invités à cogiter sur toutes les pistes de solutions et d’amélioration possibles. Cette étape peut se dérouler sous forme d’atelier. Les outils créatifs (tests projectifs, collages, etc.) sont recommandés

4. La médiation

Si la solution nécessite l’aval de la hiérarchie, une quatrième étape de médiation est nécessaire. Au médiateur de jouer le rôle de trait d’union entre les uns et les autres. À la fin de l’échange, il est en principe possible de se mettre d’accord sur un plan d’action concerté et partagé, sur les solutions retenues et les moyens d’y parvenir.

5. Le co-suivi du plan d’action

Pour que le plan d’action s’inscrive dans le temps et porte ses fruits, un suivi s’impose. Il pourra faire l’objet d’une réévaluation, au besoin de réajustements, au cours de réunions régulières. Un référent ou « personne-ressource » pourra être nommé afin de suivre l’avancement du projet et l’adéquation avec les moyens mis en œuvre, tout en faisant office de courroie de transmission entre les équipes et la hiérarchie.

DCOD Roue Logo G